Comment aménager une bordure de jardin

Bordure de jardin : comment l’aménager ?

Un beau jardin se définit d’abord par l’harmonie des couleurs se dégageant de ses notes fleuries. Vient ensuite l’équilibre entre les formes et les volumes des plantes choisies. Et pour conjuguer le tout, aménager une bordure de jardin avec goût reste primordial pour faire le lien entre les deux. Cependant, un beau jardin ne se résume pas à du gazon et des fleurs. Les allées, les massifs et les autres éléments doivent être mis en relief en utilisant les bordures de jardin adaptées. Ces dernières, bien souvent reléguées au second plan, méritent pourtant toute votre attention. Effectivement, elles sont loin d’être de simples accessoires. Les bordures de jardin remplissent à la fois un rôle pratique et esthétique.

Comment aménager les bordures de jardin de manière naturelle ?

La mise en valeur d’un jardin prend en compte plusieurs aspects. En effet, un aménagement extérieur réussi doit conjuguer l’aspect esthétique et le côté fonctionnel de l’espace vert. Les professionnels mettent alors en avant les bordures de jardins qui soulignent le contraste des formes et des couleurs. Parmi les moyens les plus simples, il suffit de creuser une tranchée afin de mettre la terre à nu. En général, la tranchée d’espacement fait 15 à 20 cm de large pour 3 à 4 cm de profondeur. L’espace ainsi créé apporte une délimitation efficace et favorise le drainage. Ajouter des courbes apporte une variation appréciable, mais l’ensemble reste plat. Bref, ce type de bordures de jardin naturelles reste facile à réaliser. Toutefois, le rendu global demeure rudimentaire et peu flatteur.

Quelques astuces simples permettent d’améliorer le visuel de ces bordures de jardin basiques. En règle générale, il s’agit de combler la tranchée d’une haie végétale. Les espèces courantes telles que les bambous, par exemple, permettent de concevoir une bordure végétalisée en peu de temps. D’ailleurs, ce type de bordure végétale pousse de façon rapide, ce qui en fait également un brise-vue par excellence. À ce stade, il ne s’agit plus d’une simple démarcation, mais plutôt d’une séparation des variétés de cultures dans un jardin. La hauteur moyenne des espèces de bambou dépasse les deux mètres. Ainsi, vous pouvez créer facilement des espaces privés à l’abri des regards.

Le cyprès de Leyland, de même que les variétés de lauriers, se prête aussi à l’exercice. Leur feuillage touffu offre une protection efficace contre les regards indiscrets. Cependant, pour maîtriser leur volume, ces plantes nécessitent une taille régulière au début de leur croissance. De cette manière, elles peuvent très bien faire office de bordures de jardin végétalisées.

D’autre part, il existe des arbustes vivaces à petit développement parfaits pour des haies basses. Leur feuillage touffu et persistant en fait une bordure végétalisée idéale pour une délimitation du jardin. Il s’agit entre autres des variétés de fusains qui égayent le jardin par leur robe panachée. D’autres plantes comme les abélia ou encore le chèvrefeuille apportent une touche fleurie à l’ensemble.

Ce type de haie végétale fleurie s’utilise surtout le long des allées de jardins ou au pied d’un mur. Leur hauteur varie de 20 à 50 cm selon l’esprit pour aménager une bordure jardin. Et il en existe pratiquement de toutes les couleurs auprès des pépiniéristes spécialisés. Optez notamment pour la Nandina Fire Power, reconnaissable à ses couleurs changeantes au fil des saisons. Ou encore, incorporez dans votre bordure de jardin végétale le rouge éclatant de la Potentille Red Ace Marian. Bref, vous avez le libre choix des compositions avec ces arbustes qui nécessitent peu d’entretien. Toutefois, prévoyez de la toile de paillage pour accompagner le développement sain de vos jeunes plants.

Comment concevoir des bordures de jardin avec des matériaux naturels ?

Deux tendances majeures se démarquent dans la confection des bordures de jardin à partir de matériaux naturels. Les bordures en pierres naturelles et celles en bois. Loin de se concurrencer, elles se complètent. Aussi, il n’est pas rare de rencontrer des jardins avec beaucoup de style et qui conjuguent harmonieusement le bois et la pierre.

Choisissez le plus adapté à votre projet, sachant que les bordures en pierres naturelles sont jugées plus élégantes. Cependant, elles coûtent plus cher que de concevoir une bordure de jardin en bois. D’autre part, les bordures en bois durent de 3 à 5 ans selon le climat de la région, alors que les bordures en pierre ne se détériorent pratiquement pas.

Généralement, une bordure en pierre repose sur une tranchée de quelques centimètres de profondeur sur 20 à 30cm de large. Parfois, la mise en œuvre d’un lit fin de béton recouvrant le fond s’avère nécessaire pour consolider l’assise. Il faut savoir que l’usage de la pierre nous vient principalement d’une inspiration des jardins zen japonais. Cette tendance se confirme par l’engouement pour les jardins méditerranéens et les jardins secs où la pierre domine. On rencontre plusieurs types de pierres naturelles utilisées comme bordure de jardin. L’ardoise, le calcaire et le granit comptent parmi les plus courants.

On rencontre également de plus en plus de touches grisées et bleutées apportant de la variété aux bordures en pierre. Vous avez notamment le choix entre le basalte, le travertin, le grès des Indes, etc. Ces pierres décoratives s’invitent fréquemment dans les aménagements extérieurs au design actuel et moderne. Elles se présentent le plus souvent sous forme de galets et de graviers. Cependant, il arrive parfois qu’elles adoptent des formes plus élaborées.

Ainsi, les bordures de jardin peuvent être constituées de pierres taillées. Certaines se présentent sous forme de dalles et dallettes ou même de pavés. La mise en œuvre demeure simple dans la mesure où les pierres sont réparties pour remplir l’espace prévu. Elles peuvent s’empiler naturellement ou être solidarisées avec du ciment.

Pour aménager une bordure de jardin en bois, cela nécessite également une tranchée. Cette fois-ci, cependant, un coup de bêche à la verticale suffit généralement. Effectivement, les pièces de bois vont s’incruster directement dans les marques laissées dans le sol. Il faut veiller à enfoncer les deux tiers des pièces en bois pour garantir la stabilité de l’ensemble. Les planches, les branches et les rondins de petite dimension servent à ériger une bordure de jardin en bois. Ainsi, toutes les essences de bois dur conviennent parfaitement.

Une simple couche de peinture suffit généralement à mettre en valeur les pièces en bois disposées au milieu d’un jardin. Cependant, il existe plusieurs manières de renchérir dans l’originalité. Ainsi, des branchages plus fins ou encore de l’osier sont parfois utilisés pour concevoir une bordure de jardin en bois uniques. Dans ce cas, ils sont tressés en travers des piquets plantés à intervalles réguliers le long du périmètre à délimiter. Cependant, la méthode la plus commune pour mettre en valeur les bordures en bois consiste à leur donner du relief. En d’autres termes, variez les hauteurs des pièces en bois pour introduire un rythme tout au long de votre bordure.

D’autres encore préfèrent le mélange du bois et de la pierre en réalisant des mini-gabions pour aménager une bordure de jardin. Ce procédé se révèle plus fastidieux et nécessite du grillage ainsi que des outils adaptés. Le grillage est tendu par des piquets en bois disposés à intervalles réguliers de part et d’autre de la tranchée. Les pierres viendront ensuite s’empiler à l’intérieur de la cage formée par le grillage et les piquets. L’empilement s’arrête jusqu’à la hauteur voulue et le grillage est refermé solidement pour affermir toute la structure.

Pourquoi utiliser le béton et l’acier corten pour construire des bordures de jardin ?

Pour les bordures de jardin, le béton et l’acier disposent d’atouts de taille face aux matériaux traditionnels. Le béton, par exemple, se trouve facilement dans le commerce et se manie plus facilement que la pierre. En outre, il dispose d’une excellente durabilité et permet de sculpter des courbes personnalisées. De plus, il est possible de doter le béton de pigments afin de varier la coloration des bordures de jardin. Cependant, lors du coulage, le béton requiert un coffrage rigoureux pour des courbures bien définies. Prévoyez également un temps de prise de 48h avant de décoffrer vos futures bordures de jardin en béton.

D’autre part, plusieurs métaux sont utilisés pour l’encadrement des espaces verts. L’aluminium et l’acier galvanisé s’avèrent de bonnes alternatives. Mais, pour décorer un jardin dans un style actuel, rien ne vaut une bordure en acier corten. Il s’agit d’un type d’acier présentant une patine volontairement rouillée. L’acier corten est privilégié d’abord pour son aspect vieilli apportant du vécu et une touche authentique au jardin. Il s’agit d’une méthode moderne pour délimiter sans dénaturer la chaleur naturelle d’un espace fleuri. Les lames sont plus faciles à manier et à positionner que tout autre matériel. La mise en place ne requiert pas de compétences avancées en bricolage. De plus, ce métal dispose d’une souplesse appréciable. Ajoutez à cela un choix de bordures droites ou pliées et vous obtiendrez un jardin aux courbes plus fluides.

Vous pouvez donner libre cours à votre créativité lors pour aménager une bordure de jardin. En effet, les cercles parfaits, les demi-cercles et les lignes droites se marient très bien avec l’acier corten. Enfin, il séduit aussi grâce à un prix plus avantageux que les solutions classiques.